Allani

Il y a longtemps, la déesse du soleil de la terre s’appelait « Allani ». C’est elle qui a accompagné ce monde vers l’au-delà, dans la culture anatolienne de la région de la mer Noire. Allani régnait en tant que gardien de la porte du monde souterrain dans le palais du devenir et de la mort. Le monde souterrain était considéré comme le monde miroir de l’existence terrestre.

Nous voulons accompagner cette transition du devenir et de la mort dans toutes ses facettes d’une manière bien disposée et consciente.